Pourquoi, ô navrement, mais pourquoi…Pourquoi alors que je commençais à partir sur quelque chose d’un peu moins caricatural, je suis retombée si vite dans ce vice du cliché sanglant. Ceci dit, je n’ai pas pu mettre la main sur d’éventuels autres dessins de cette série. Je ne me rappelle pas l’avoir fait, mais il est bien possible qu’ils se soient malencontreusement vus jetés suite à une brève poussée de honte.

Même pas de fond au crayon, c’est d’un triste. Mais je garde en tête l’idée de ce personnage déboutonnable…Ça peut toujours être utile.

Publicités